15ième Concours québécois en entrepreneuriat : Une présidence d’honneur dynamique et passionnée!


VignetteMont-Joli – L’organisation régionale du Concours québécois en entrepreneuriat Bas-Saint-Laurent est heureuse d’annoncer que mademoiselle Laurie Gagnon, étudiante à l’école Marie-Élizabeth de St-Gabriel et monsieur Alexander Reford, directeur général des Jardins de Métis, ont accepté avec enthousiasme le mandat régional de présidente et président d’honneur du 15ième Concours québécois en entrepreneuriat.

Laurie Gagnon, jeune étudiante en 6ième année, connaît bien le Concours québécois en entrepreneuriat pour y avoir participé. Laurie possède un grand sens des responsabilités et est dynamique. Bref, des qualités importantes que l’on retrouve dans un bon profil entrepreneurial. « Je veux par mon implication démontrer aux jeunes de mon âge que tout est possible et que notre avenir, qui constitue la relève, c’est nous qui le construisons », explique Laurie Gagnon, présidente d’honneur du Concours québécois en entrepreneuriat.

Monsieur Alexander Reford est historien de formation, titulaire d’une maîtrise en histoire de l’Université de Toronto et l’Université Vignetted’Oxford. En 1995 il assume la direction des Jardins de Métis, une destination culturelle et touristique situé dans La Mitis qui attire à chaque année des milliers de touristes. L’arrière-petit-fils d’Elsie Reford, fondatrice et créatrice des jardins, entreprend alors une restauration des jardins et des bâtiments historiques sur la propriété. Conférencier invité un peu partout en Amérique, auteur de plusieurs ouvrages à caractère historique, homme de référence en matières d’horticultures, nous pouvons sans contredit déclarer que monsieur Reford est un entrepreneur reconnu et possède aussi les valeurs entrepreneuriales dont entre autres, la créativité, le leadership et l’ambition.

« J’ai accepté la présidence d’honneur car je sais que nous avons beaucoup de talents dans le Bas-Saint-Laurent et c’est une fierté pour moi de les appuyer et les encourager à persévérer dans leur démarche de création d’entreprise. Comme le slogan le dit « lançons une fleur à nos entrepreneurs », c’est vrai que se faire lancer une fleur de temps en temps ne peut pas nuire à la persévérance et le goût de se réaliser », conclut Alexander Reford, président d’honneur de la 15ième édition du Concours québécois en entrepreneuriat.

Soulignons que le gala régional aura lieu vendredi le 3 mai au Centre le Colombien de Mont-Joli.

Source: http://www.bas-saint-laurent.org

FacebookTwitterLinkedInEmailPinterest
-->

Laisser une Réponse

*